“C’était prévisible”: dans les Pyrénées-Orientales, le retour du masque obligatoire